Vous avez sur le visage des poussées de plaques rouges, jaunâtre accompagnées de fines lamelles peau qui se détachent de l’épiderme (=Squames). Au niveau du cuir chevelu : des pellicules et des démangeaisons. Cette maladie cutanée porte un nom : la dermite séborrhéique. Un des cocktails à l’origine de cette maladie chronique est certainement un champignon microscopique surnommé Malassezia couplé avec du sébum en excès, nous verrons cela en détail plus loin.

Cette gêne est de plus en plus insupportable, les rechutes sont fréquentes et comme dirait la chanson « ça s’en va et ça revient ». Parfois, les attaques sont coriaces et les rougeurs vraiment inesthétiques.

La mauvaise nouvelle est que la cause de cette inflammation est inconnue et qu’il n’y a pas remède connu à ce jour pour s’en débarrasser à 100 %, il faut donc vivre avec. Pas de panique, la bonne nouvelle est que c’est une maladie bénigne et qu’il y a des manières faciles pour la mettre sous contrôle.

Si vous êtes pressés et souhaitez avoir des solutions/routines à mettre en place pour que cette gêne n’en soit plus vraiment une. Je vous conseille pour le visage d’aller sur la partie traitement de la dermite séborrhéique du visage et pour le traitement des cheveux sur la dermite séborrhéique du cuir chevelu.


Mon expérience de la dermite séborrhéique et de ses plaques rouges

De mon côté ça fait environ trois ans que je vis avec, maintenant je n’ai plus que très rarement ces fameuses plaques rouges. Mais il y a eu une période notamment en hiver + stress + charge de travail importante où j’ai passé plusieurs jours avec des irritations importantes au niveau du nez & sourcils plutôt gênantes socialement. C’est à partir de là où j’ai pris la décision de trouver des solutions pour en finir avec cette maladie. Voir ma page à propos

Sur la suite de cet article, nous allons rester scolaires et je vais vous présenter cette affection dermatologique qui nous enquiquine !!!

Rappel : Mes conseils ne remplacent pas ceux de votre médecin ou de votre dermatologue. L’objectif de dsinfo.fr est de vous présenter la maladie et de vous donner une boite à outils complète des solutions à essayer pour mettre sous contrôle cette affection cutanée.


Définition de cette maladie de peau

La dermite séborrhéique est une affection cutanée inflammatoire. C’est une maladie de peau chronique, elle est non contagieuse. Cette pathologie se manifeste par l’apparition de rougeurs et de squames (= une fine lamelle de peau qui se détache de l’épiderme) sur différentes parties du corps. Il s’agit en fait d’une forme d’eczéma et est aussi connue sous le nom d’eczéma séborrhéique.

Elle touche les nourrissons qu’on appelle plus couramment « croûte de lait » et l’adulte (ce dont nous allons traiter sur ce site).

Les mécanismes de cette maladie sont complexes et il n’y a pas une compréhension globale et claire de cette affection. Actuellement les chercheurs ne sont toujours pas en mesure de fournir une explication définitive sur son fonctionnement.

Cependant, dans la plupart des recherches, au moins un des éléments ci-dessous est cité :

  • Réponse importante à la Malassezia
  • Hormones
  • Problèmes sous-jacents du système immunitaire
  • Taux anormalement élevé de renouvellement cellulaire
  • Infection fongique par levures de la catégorie Malassezia

Pour certains c’est une maladie cutanée, pour d’autres une maladie fongique ou encore une maladie inflammatoire.  Vous l’avez bien compris, c’est une maladie pas bien comprise qui divise un peu la communauté médicale.  Faute de compréhension et d’un traitement définitif, ce qui va surtout nous intéresser c’est comment empêcher qu’elle puisse nous nuire dans notre vie de tous les jours.

Faits et statistiques

Les Symptômes et zones affectées

Les zones du visage le plus souvent touché par la dermite séborrhéique sont : ailes du nez, sourcils, à la lisière du cuir chevelu.

Au niveau du Visage : elle provoque habituellement des symptômes comme la prolifération de plaques rouges qui desquament, des démangeaisons, principalement sur les zones grasses de la peau riche en glandes sébacées. Les endroits les plus propices à son développement :  ailes du nez, sourcils, à la lisière du cuir chevelu.

Sur le Cuir chevelu : les squames (=pellicules) forment des plaques grasses qui peuvent démanger. Parfois, cela provoque une chute de cheveux anormale. Pour les puristes, l’état pelliculaire simple est déjà considéré comme une forme de dermite séborrhéique.

Autres zones potentielles : Oreilles / Tronc (le sternum et entre les deux omoplates)

Pourquoi ces zones sont les plus touchées ?

Ce qui revient le plus, c’est que ces zones faciales qui sont touchées sont celles où l’activité sébacée et donc la production de sébum (le sébum est une sorte de film lipidique qui a pour rôle de protéger la peau) est la plus importante. [5]

Une autre étude donne comme réponse que ce sont les zones les plus chaudes de la peau du visage qui sont touchées, car qui dit température plus haute dit plus grandes quantités de bactéries.

Comment savoir si vous êtes atteint par cette affection cutanée ?

L’idéal pour être sur du diagnostic est d’aller voir votre médecin traitant ou un dermatologue, vous serez fixé et il n’y aura pas de doute sur le verdict.

Sinon il y a quand même une combinaison de symptômes qui ne trompent pas :

  • Plaques rouges et irritations
  • Sècheresse cutanée
  • Sensations de brulures et démangeaisons de la peau
  • Des sortes de « Flocons » / « écailles » de peau blancs ou jaunes qui se détachent

Il y a cependant quelques autres affections cutanées de la peau comme le psoriasis, la rosacée et la dermite atopique qui peuvent avoir certains symptômes un peu similaires ce qui peut alors rendre le diagnostic incertain. Pour comprendre plus en détail les nuances entre ces maladies,vous pouvez consulter le blog, il y a un article pour vous aider à reconnaître plus facilement la DS.

Causes et facteurs prédisposant

Les causes de la dermite séborrhéique ne sont pas clairement identifiées, mais un champignon microscopique dénommé Malassezia n’y serait pas innocent.

Les levures Malassezia sont présentes normalement sur les endroits riches en sébum, mais chez les personnes atteintes de dermite elles sont produites en quantités supérieures.  Mais beaucoup d’autres facteurs (cela varie d’un individu à l’autre) peuvent favoriser son apparition :

  • Climat : en Hiver (températures froides) et humidité importante
  • Consommation excessive d’alcool
  • Période de stress/fatigue
  • Psoriasis / Rosacée
  • Alimentation
  • Acné chronique
  • Transpiration excessive
  • Faible exposition à la lumière
  • Eau calcaire

Traitements anti-DS

produits que j'utilise contre la DS : gel d'aloe vera, huile essentiel de tea tree, shampoing doux, shampoing Nodé DS+, eau micellaire
Quelques produits que j’utilise contre la dermite séborrhéique

Comme la dermite séborrhéique est une maladie multifactorielle, trouver le bon remède peut s’avérer être une tâche difficile. Il existe une grande diversité de traitements contre la dermite séborrhéique, leur réussite peut varier d’un individu à l’autre et un traitement qui a fonctionné pour quelqu’un peut avec le temps perdre en efficacité.

Pas d’inquiétude cependant, Il y a quand même certains remèdes et crèmes plus ou moins naturels qui ont de grandes chances de fonctionner. De plus si vous disposez de tous les remèdes disponibles, disponibles sur la partie visage et cuir chevelu en piochant dedans, il y a fort à parier que vous trouverez ceux qui fonctionnent chez vous.

La plupart des traitements ont au moins un ou plusieurs des objectifs suivants :

  • Lutter contre l’excès de sébum
  • Lutter contre la levure malassezia qui est un champignon microscopique d’où l’appellation antifongique.
  • Réguler et rétablir le renouvellement cellulaire
  • Réduire l’inflammation de la peau
  • Stabiliser la réponse immunitaire

On peut classer les traitements en deux catégories, les traitements médicaux et les traitements plus naturels

Il faudra plutôt miser sur la prévention plutôt que d’attendre d’avoir une nouvelle poussée de dermite avant de réagir

Traitement médicamenteux

Ils vous seront généralement recommandés par votre médecin ou dermatologues, ce sont des produits antifongiques plus ou moins puissants et/ou des traitements au corticoïde. Sinon il y a aussi toute une gamme de produits proposés sans ordonnance dans de nombreuses pharmacies ou sur internet qui sont pour la plupart spécialement élaborés contre la dermite séborrhéique pas des laboratoires dermatologiques.

Pour la dermite séborrhéique du visage : en premier lieu, il faut nettoyer tous les jours les zones affectées avec un nettoyant doux et de façon quotidienne. Puis il faut appliquer de façon régulière des médicaments topiques comme des crèmes/gels mousses/lotions. On va chercher ici des crèmes pour leurs propriétés antifongiques et antibactériennes. Sont aussi utilisées des crèmes antifongiques de kétoconazole, de naftifine, de ciclopirox.

Pour la dermite du cuir chevelu : il faut utiliser des shampoings et crèmes antifongiques régulièrement en alternant avec un shampoing doux.

Traitement Choc 

En cas de poussée de plaques importantes, il y a la manière forte, c’est un traitement corticoïde à cortisone faible (hydrocortisone) sur quelques jours.  Sur le court terme, les rougeurs et les squames vont s’estomper, mais le gros bémol, c’est que la rechute risque de revenir plus rapidement. Donc à déconseiller ou à utiliser vraiment en cas d’extrême urgence et que très rarement !!!!!!! Cela doit être prescrit par votre médecin.

Les traitements naturels contre la dermite séborrhéique

Ce sont des produits naturels qui ont des vertus pour la peau et des actions contre notre problème cutané. Pareil, il y a toute une panoplie de possibilités à utiliser contre la DS, à vous d’essayer et de trouver les meilleures solutions.

Aromathérapie : L’Aloe Vera pour ses bienfaits sur la peau.

Phytothérapie : L’huile d’arbre à thé (tea tree) pour son action antibactérienne, antifongique et anti-inflammatoire.

L’huile de bourrache, l’huile d’onagre et l’huile de pépins de cassis dilué avec une huile support aide à diminuer les symptômes.

Homéopathie : comme le viola tricolor granules 5 CH

Autres : l’huile de poisson en complément alimentaire, les oméga-3 avec ses effets positifs sur la peau / Extrait de pépins de pamplemousse (EPP). Le vinaigre de cidre et le sel de mer(pour le cuir chevelu contre les pellicules).

Repérez, vos facteurs déclenchants

Les traitements que nous venons de voir qu’ils soient naturels ou pas, ils fonctionnent, car ils agissent sur les symptômes, mais si vous êtes un peu moins vigilant dans vos routines de soins vous risquez de voir réapparaitre ces fameuses poussées de plaques rouges…

SI vous souhaitez trouver une solution un peu plus long terme et qui s’attaque à la cause plutôt qu’aux symptômes, le chemin va être plus complexe étant donné que les causes exactes ne sont pas claires.

Commencez par prendre un cahier, un stylo et soyez attentif à votre dermite séborrhéique. À chaque rechute, essayez de noter ce qui aurait pu être un des éléments déclencheurs. Par exemple un excès d’alcool/période de stress/Mauvaise alimentation (trop de produits laitiers/graisses saturées) …. Dans le but d’identifier les facteurs qui vous impactent et essayer de les réduire autant que faire se peut.

Vous pouvez aussi faire des tests pendant environ un mois. Par exemple la mise en place d’une meilleure hygiène alimentaire en essayant de réduire l’acidité du corps : consommer davantage de fruit et légumes, de poisson (oméga-3 et 6)  et limiter les acides gras (la viande par exemple) pour voir l’impact que cela a sur vos épisodes de dermite séborrhéique.

Pour avoir des résultats sur le long terme et pour agir sur les causes, vous trouverez ci-dessous quelques étapes et pistes fondamentales à :

  • Évaluez votre hygiène de vie, vos habitudes, posez-vous des questions et analysez ce qui peut engendrer un dysfonctionnement et favoriser la DS.
  • Si vous été stressé, il a certainement un effet favorisant, il va falloir apprendre à gérer ce stress.
  • Votre alimentation, soyez attentif à avoir une nutrition saine et équilibré. Il va falloir peut-être modifier votre régime alimentaire et s’assurer du bien-être de votre tube digestif qui joue un rôle primordial.

Il y a des chances que des problèmes sous -jacents soit causés par les éléments que nous venons de voir génère un déséquilibre qui directement ou indirectement agit sur votre peau. Il va donc falloir veillez à que notre peau se stabilise.

Les bons gestes

  • Appliquer des routines
  • Se laver les mains après avoir appliqué les crèmes sur les zones affectées par la dermite séborrhéique
  • Sortir : le soleil/l’exposition aux UV ayant un effet positif
  • Se sécher délicatement avec une serviette sur les zones affectées
  • Avoir une bonne hygiène de vie
  • Éviter l’eau chaude sur les régions affectées

En photo

Si vous souhaitez avoir des images, des illustrations, des photos de la dermite séborrhéique , , consultez cette page pour avoir différentes photos que cela soit au niveau du visage, du cuir chevelu. Cela pourra par exemple vous aider à voir s’il y a une ressemblance par rapport à vos symptômes.

Zoom sur l’Aloe Vera

Photo qui montre des plantes d'aloe véra

Le gel d’Aloe vera est l’un des remèdes qui fonctionne particulièrement bien contre la DS, découvrons cette plante et pourquoi elle a des chances de fonctionner.

L’Aloe vera est une plante vivace utilisée pour ses qualités exceptionnelles sur la santé depuis des milliers d’années (5000 ans environ). Les différentes civilisations : de l’antique Mésopotamie en passant par l’Égypte, la Grèce antique et jusqu’à aujourd’hui. Certains personnages célèbres de l’histoire comme Cléopâtre et Christophe Colomb l’ont utilisés.

Composé de deux parties sur la feuille : le gel (le plus utilisé) est un liquide clair extrait à l’intérieur de la feuille et le latex d’Aloe vera (Jus) de couleur jaune.

Elle  contient 75 composées actif ,ci-dessous un petit aperçu :

Vitamines : A,B,C (antioxydants) B1,B2,B3 …

Minéraux : Calcium, cuivre, du chrome , du zinc, du sélénium ….

Acide Gras : il contient quatre acides gras d’origine végétale ayant des qualités anti-inflammatoires et antiseptiques.

Enzymes

Acides gras

Anthraquinones

Hormones

Les bienfaits constatés sur la santé par l’Aloe vera sont les suivants :

En vrac : Aide à la digestion / Renforce le système immunitaire /Réduit le taux de cholestérol /Soulagement de la douleur / Traitement du diabète /Soulage les douleurs arthritiques.

Soin de la peau : c’est la partie qui nous intéresse pour la dermite séborrhéique, il a priori des effets sur les affections cutanées, les démangeaisons, les rougeurs. Certaines personnes l’utilisent aussi pour soigner les coups de soleil, pour des effets anti âges et tous simplement aussi pour embellir.

Pour conclure sur la dermatite séborrhéique

Je ne suis pas un expert, je suis simplement un des 3 % de la population atteint par cette affection. Je vous donne mes simples conseils que j’ai pu moi-même utiliser ou en farfouillant sur le net. J’espère que mes articles vous permettront de vivre sans gêne avec cette maladie de peau. A vous de trouver sur mon site et d’essayer les produits et remèdes qui ont un effet sur votre dermite.

Mon premier conseil est de consulter votre médecin traitant et un dermatologue pour qu’ils posent le diagnostic = dermite séborrhéique. D’autres affections pouvant y ressembler comme le psoriasis, la rosacée ou la dermatite atopique. Ce qui vous donnera aussi plusieurs sources de conseils.